jeudi 10 juin 2010

LE MANAGEMENT VISUEL

Le management visuel regroupe les méthodes et systèmes qui  encouragent les personnels à participer à l'effort de standardisation, d'efficacité et à mettre en pratique les meilleures façons de faire. 
L'entreprise visuelle favorise la communication et le partage d'information. Ainsi, chacun est bien au fait de ce qu'on attend de lui concernant les exigences de production, les procédures de manutention, les espaces alloués en cours de production, l'entreposage des outils, etc.
L'amélioration continue vise l'élimination définitive des problèmes. Les systèmes de contrôle visuel facilitent la compréhension et le respect des procédures standards, en rendant toute anormalité immédiatement apparente.
 Il s'agit de dispositifs souvent peu coûteux, tels que des chartes ou des repères visuels installés sur les équipements, qui permettent de prévenir les problèmes de qualité, améliorent la sécurité et favorisent un retour rapide à la vitesse de production optimale.
De même, les systèmes anti-erreur (POKA YOKE) http://qualitadmin.blogspot.com/2009/11/le-poka-yoke_28.html , qui complètent les systèmes de contrôle visuel, sont des outils simples et extraordinairement efficaces pour éliminer les erreurs à la source en implantant des dispositifs éprouvés (automatismes, détecteurs, détrompeurs, oeil électronique, etc.) pour éviter les défauts, les pannes, ou tout autre problème d'équipement.


Voici quelques questions pour savoir si le management visuel est présent dans l'entreprise :
Source Développer le management visuel - Insep éditions


- Sur chaque poste de travail est-il possible de savoir si le client court un risque de manque produit ou manque d’information ?

- Pour chaque zone de stockage, existe-t-il toujours un marquage montrant les niveaux mini et maxi ?

- Pour chaque manomètre, compteur ou indicateur, la valeur attendue est-elle toujours clairement indiquée ?

- Le contenu de chaque dossier / caisse / bac… est-il toujours clairement indiqué et lisible sans déplacement ni ouverture ?

- Chaque personnel connaît-il à chaque instant ce qui est attendu de son travail ?

- Chaque personnel sait-il ce qu’il doit faire en cas d’écart entre ce qu’il a réalisé et ce qui est attendu ?

- Chaque tableau présentant la performance d’un secteur est-il lisible à 3 mètres ?

- Chaque graphique présentant la performance de l’entité est-il compréhensible sans explication par un nouveau salarié ?

- Chaque personnel connaît-il la tendance des indicateurs de performance sur lesquels il peut agir ?

- Chaque personnel connaît-il l’avancement de la résolution des problèmes qui ont été remontés dans son équipe ?

- Chaque personnel connaît-il les priorités instantanées de son secteur ?

- Les zones de circulation piétonnes et engins motorisés, sont-elles clairement matérialisées au sol dans toute l’ entreprise ?

- En cas d’incendie toute personne, interne ou externe à l’ entreprise peut-elle trouver instantanément l’extincteur le plus proche ?

- En cas d’évacuation toute personne interne ou externe à l’entreprise sait-elle rejoindre rapidement le point de rassemblement ?

- Lorsqu’ un visiteur rentre dans l’entreprise, trouve-t-il l'accuel sans hésiter ?

- Un visiteur trouve-t-il toujours sans hésitation le bureau (ou la salle de réunion) qui lui a été indiqué à l’accueil ? 




RANGEMENT DES PEINTURES CHEZ UN MAQUETTISTE


Quelques pistes pour mettre en place le management visuel
* Marquage au sol des allées de circulation / zones de stockage / zones réservées ...
* Identification visible des équipements.
* Identification des casiers et des zones de rangement.
* Matérialisation des niveaux de stocks mini / maxi, des valeurs de pression normale, des paramètres de marche...

* Mise à disposition des opérateurs des valeurs des paramètres process.
* Signaux de surveillance du procédé.
* Standards (modes opératoires, consignes...) du poste de travail
* Le tableau de l’équipe (ses membres, ses missions, ses règles...)
* Le planning de production.
* Le tableau de marche au poste de travail.
* Règles d’action associées aux écarts constaté sur le tableau de marche.
* Le tableau de résolution de problème.
* Le tableau de pilotage de la performance quotidienne de l’ équipe. 
* Le tableau de pilotage des progrès de l’ équipe.
* La défauthèque et les points de vigilence qualité de l’ équipe.
Avec le management visuel il s'agit de rendre les choses évidentes, et ce n'est pas faire injure à l'intelligence des personnels. Au contraire, c'est leur montrer que :

* leur temps de travail est important,

* l'entreprise leur fait confiance,

* ils sont capables de bien faire les choses et comme on leur demande.




Aucun commentaire: