mardi 15 novembre 2016

VISION - OBJECTIFS - HOSHIN KANRI




Une entreprise développe  sa vision, ses objectifs stratégiques,  c’est à dire ce qu’elle cherche à être, l’état idéal vers lequel elle veut  évoluer. Une fois  établie, il s’agit de faire en sorte qu’elle soit partagée par l’ensemble des acteurs afin d’atteindre les objectifs qui sont fixés année par année pour tendre vers cette vision.
Développé par le professeur Kaoru ISHIKAWA, HOSHIN KANRI  permet  d’intégrer à tous les niveaux de l’entreprise, jusqu’au niveau des activités, les objectifs stratégiques définis par la direction.

HO = direction
SHIN = aiguille de la boussole
KANRI = management et gestion (planification)

HOSHIN KANRI nous fournit les outils normalisés pour déployer pas à pas la planification stratégique et donc de rester dans l’esprit de l’amélioration continue pour gérer en permanence les résultats obtenus.

HOSHIN KANRI est souvent présenté comme le management par percée, pour la bonne et simple raison, que d’année en année, des progrès sont réalisés à partir de la stratégie établie, on ne fait pas tout en même temps, on gère les avancées, les percées. Ces progrès permettent de maintenir un avantage concurrentiel certain. Puis une fois validés, ils sont standardisés et intégrés au quotidien de l’entreprise.

HOSHIN KANRI : UN SYSTEME DE GESTION POUR L’ENTREPRISE. 
* Tous les acteurs sont concernés.
*  La vision, les objectifs stratégiques de la direction sont traduits en objectifs opérationnels (percées).  
* Ces objectifs qui vont permettre les « percées » sont déclinés à tous les niveaux.In fine, chaque acteur propose « sa » stratégie, « ses » objectifs issus de la vision de direction, chaque acteur est aligné sur la vision de l’entreprise.
* Pour chaque objectif stratégique, un plan d’actions est mis en place, on y retrouve :
o   L’objectif stratégique.
o   L’objectif à atteindre.
o   Les actions à mettre en œuvre.
o   Les délais de réalisation.
o   Les moyens d’évaluation, de suivi.

* Le plan d’actions fait l’objet d’une revue mensuelle et annuelle, évidemment si les objectifs ne sont pas atteints, il convient d’étudier les causes puis de mettre en place les actions correctives adaptées.


LA MATRICE « X » CŒUR DU HOSHIN KANRI

  
Pour simple qu’il soit ce système n’est pas infaillible surtout si les acteurs ne sont pas réellement impliqués et concernés. C’est la raison pour laquelle la culture de l’amélioration continue doit avoir été effectivement intégrée dans l’entreprise avant d’envisager sa mise en place.  

Aucun commentaire: